Le concept de mère peut être défini à partir de plusieurs critères. L’un d’eux est la génétique, qui assimile la mère à celle qui transmet son patrimoine génétique, c’est-à-dire son ADN, à son enfant. D’autre part, la mère est traditionnellement celle qui accouche, suivant le principe de droit romain mater semper certa est.

Le concept de mère légale ou de responsable légale désigne enfin les femmes qui sont les responsables de l’éducation et du bon développement du nouveau-né. Dans les cas de gestation pour autrui, comme dans les cas d’adoption, il y a rupture avec la notion de mère qui accouche. L’importance est accordée au fait de s’occuper de l’enfant et de subvenir à ses besoins.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    50
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.