Les parents d’intention n’ont pas systématiquement la possibilité de fournir leurs propres gamètes pour réaliser un traitement de gestation pour autrui.

Lorsque la femme ne peut pas apporter ses ovules, ou s’il s’agit d’un couple homosexuel ou d’un homme seul, un don d’ovocytes va être indispensable pour rendre possible la procédure médicale de la FIV.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    51
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.