Selon l’étiologie de l’échec répété de nidation, le traitement pour améliorer les chances de grossesse va varier.

Lorsqu’il s’agit d’un déplacement de la fenêtre d’implantation diagnostiqué grâce à une biopsie endométriale et un test ERA (test de réceptivité de l’endomètre), il faudra modifier le protocole du transfert embryonnaire.

Pour cela, il faudra vitrifier (congeler) les embryons et les transférer au cours d’un cycle postérieur, au jour de meilleure réceptivité de l’endomètre.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    35
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.