Si la GPA n'est pas permise en France, quel pays choisir pour bénéficier de cette technique ?

Par Cristina Mestre.
Dernière actualisation: 27/01/2017

Il est préférable de choisir une destination qui bénéficie d’une régulation favorable à la gestation pour autrui et qui autorise les étrangers à y accéder, comme c’est le cas des États-Unis, du Canada, de la Russie, de l’Ukraine, de la Grèce et de la Géorgie. Cependant, chaque pays présente ses spécificités et ne permet pas forcément la pratique de la GPA dans les mêmes conditions (modèles familiaux acceptés, GPA altruiste ou lucrative, don de gamètes autorisé, etc.), d’où l’importance de se renseigner avant de se lancer dans l’aventure.

La rédaction vous recommande: GPA en France: législation, jurisprudence, sanctions et débat.

 Cristina Mestre
Cristina Mestre
Embryologiste
Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona.
Embryologiste. Diplômée en Sciences Biologiques, Génétique et Procréation Médicalement Assistée par l'Universidad de Valencia (UV). Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV avec l'lnstituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Embryologiste à IVI Barcelona.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.