On parle de stérilité causée par des fausses-couches récurrentes lorsque s’est produite la perte de trois grossesses ou plus de manière consécutive. Cette situation augmente les risques d’un nouvel avortement si la femme tombe enceinte à nouveau.

Entre 3 et 5% des femmes en âge de procréer qui souhaitent tomber enceintes passent par des avortements spontanés répétés. Les causes les plus fréquentes sont généralement en rapport avec des anomalies génétiques des embryons, des malformations utérines et des altérations du système immunitaire.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    68
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.