Deuxième tentative et changement de mère porteuse, possibles problèmes

  1. avatar
    Sarah

    On est à deux tentatives avec notre mère porteuse et comme ça n’a pas réussi on va essayer avec une autre. Je suis assez stressée car je redoute un autre échec. C’est notre dernière chance, on n’a plus d’autres options pour devenir parents et j’ai vraiment peur. Les ovocytes viennent d’une donneuse et le sperme de mon ami, donc il se peut qu’on ait un problème avec le sperme aussi non? Je ne sais plus quoi penser. On ne nous a pas proposé d’utiliser du sperme de donneur mais je commence à y penser et à en parler avec mon ami, juste au cas où… pour qu’il commence à se faire à l’idée…

    26/06/2016 à 22:15
    #355 Répondre
  2. avatar
    Emna Mzah
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour Sarah,

    Il est parfaitement normal de se sentir effrayée et d’avoir des doutes, mais parfois le fait de changer l’une des variables peut nous permettre d’apporter une solution au problème. Dans ce cas-ci, la décision de changer de mère porteuse est la première qui vient à l’esprit puisque les ovocytes viennent d’une donneuse et sont donc de bonne qualité (les embryons sont aussi censés l’être).

    Le plus probable est que vous réussissiez à obtenir une grossesse avec la nouvelle mère porteuse. Parfois, la grossesse est impossible malgré une bonne réceptivité endométriale, une bonne santé et de bonnes expériences antérieures. Il y a en effet des variables qu’on ne peut pas contrôler.

    Si les embryons sont de bonne qualité, il est probable qu’il n’y ait aucun problème avec le sperme. L’échec d’implantation de l’embryon ne signifie pas que celui-ci arrête son développement; il y a beaucoup de facteurs qui influent sur l’implantation et l’évolution de la grossesse.

    Une possibilité serait de produire des blastocystes pour mieux les sélectionner et pouvoir ainsi assurer le développement des embryons jusqu’à ce stade là. Vous pouvez également réaliser un DPI (diagnostic préimplantatoire) pour vérifier que ces blastocystes sont sains et ne portent aucune altération génétique.

    Bonne chance !

    27/06/2016 à 12:21
    #358 Répondre
  3. avatar
    maritim

    Bonjour Sarah, comment allez-vous? Ça fait un moment que vous avez écrit… Avez-vous réussi la tentative avec la deuxième mère porteuse? Dans quel pays étiez-vous?
    Pour ma part, nous nous sommes renseigné pour l’Ukraine et on nous propose une formule avec changement de mère porteuse en cas d’échec. Pensez-vous que cela en vaille la peine?
    Tant de doutes, tant de questions…

    12/02/2018 à 19:18
    #2886 Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour maritim,

      Dans l’attente de la réponse de Sarah, permettez-moi de vous suggérer de jeter un coup d’œil à notre article : Que doit inclure un budget complet de gestation pour autrui ?

      Cela vous permettra peut-être d’y voir plus clair quant aux formules proposées par les entreprises.

      Bonne chance et tenez-nous au courant.

      13/02/2018 à 11:22
      #2887 Répondre
    • avatar
      maritim

      Bonjour Isabelle et merci de votre réponse,

      Vous-même, que pensez-vous des formules 100% garanties et des FIV illimitées? Ça vaut le coup?

      13/02/2018 à 17:24
      #2889 Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour de nouveau maritim,

      C’est une question très personnelle que vous devrez évaluer par vous-même, en fonction de l’avis de votre médecin mais aussi de votre budget.

      Les formules avec garanties sont plus chères que d’autres, mais elles seront « rentables » en cas d’échec de la nidation. Par contre, si le traitement de fertilité est un succès dès la première tentative, vous aurez payé plus cher.

      Je vous conseille de procéder à une estimation de vos chances de réussite en fonction de votre bilan de fertilité, des gamètes employés (les gamètes de donneurs ont généralement plus de chance de donner un embryon de bonne qualité) et de vos possibilités économiques.

      Au revoir.

      13/02/2018 à 17:29
      #2890 Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.