1. avatar
    jerome527

    Bonsoir, nous sommes un couple gay et nous voulons avoir un bébé par GPA en Californie. Notre doute est le suivant: comment se passe le choix du sperme utilisé? Comment savoir s’il est mieux d’employer le mien ou celui de mon mari ? Est-ce possible de mélanger les deux pour ne pas savoir si le bébé est lié génétiquement à l’un ou à l’autre ?
    Nous avons peur de ce aspect, c’est-à-dire que l’enfant se sente à long terme plus lié à l’un de nous alors que notre intention et de l’éduquer tous les deux comme des vrais parents.

    30/07/2016 à 12:59
    #861 Répondre
  2. avatar
    Emna Mzah
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour jerome527,

    La procédure de gestation pour autrui en Californie peut être réalisée avec des ovocytes issus d’un don et le sperme de l’un ou des deux membres du couple masculin, afin de créer des embryons viables qui seront ensuite transférés à la mère porteuse.

    Cela revient à dire qu’on peut créer des embryons avec le sperme de l’un des parents, lorsque celui de l’autre ne peut pas être employé.

    Même si on parle souvent de la combinaison des échantillons de sperme, il ne s’agit pas de mélanger le sperme des deux parents et de féconder l’ovocyte avec ce mélange. Il s’agit plutôt de féconder une partie des ovocytes avec le sperme de l’un des parents, et l’autre partie avec le sperme de l’autre parent.

    Tous les ovocytes fécondés par les deux échantillons de sperme seront mélangés, et il ne sera pas possible de déterminer de quel échantillon sont issus les embryons qui se sont développés. On transfère ensuite l’embryon ou les embryons à la mère porteuse, sans connaître leur origine.

    Ainsi, il ne sera possible de connaître la charge génétique de l’enfant qu’en réalisant une analyse de son ADN et de celui de ses deux parents. On parvient ainsi à faire en sorte d’inclure les deux parents dans le processus, mais cela ne veut pas dire que le bébé aura l’ADN des deux.

    Il existe des cas dans lesquels un couple gay a eu des jumeaux suite au transfert et à l’implantation de deux embryons, dont chacun portait la charge génétique de l’un des parents.

    J’espère vous avoir aidé à résoudre vos doutes !

    01/08/2016 à 8:11
    #863 Répondre
  3. avatar
    jacquesetmanu

    Bonjour Emna, mon mari et moi avons aussi pas mal de doutes sur tout le processus, en commençant par la destination. Notre décision d’avoir un bébé par GPA est assez récente et nous n’avons pas encore eu la possibilité de consulter toute l’information. Pourriez-vous si possible nous indiquer quelles sont les meilleures destinations pour un couple gay, marié depuis 1 an et avec un énorme désir d’avoir un bébé ?
    Mon mari est malheureusement stérile mais on pourrait utiliser mes spermatozoides et les ovocytes d’une donneuse.

    Merci beaucoup.

    01/08/2016 à 10:18
    #864 Répondre
    • avatar
      Emna Mzah
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour jacquesetmanu,

      La gestation pour autrui, même si elle est de plus en plus répandue, n’est pas autorisée pour les couples homosexuels dans tous les pays qui la permettent.

      Les États-Unis et le Canada restent les destinations les plus indiquées pour les couples homosexuels français qui souhaitent avoir un enfant par gestation pour autrui. Vous pouvez consulter toute l’information sur ces destinations en cliquant sur les liens ci-dessus.

      J’espère vous avoir aidés,
      Bon courage !

      01/08/2016 à 10:28
      #866 Répondre
    • avatar
      Tintin2825

      Mon mari et moi avons eu en avril 2015 un magnifique petit garçon par GPA aux États-Unis. Il a été conçu avec les ovocytes d’une donneuse et le sperme de mon mari.
      Nous avions au début les mêmes doutes que vous, mais c’est vrai qu’en ce qui concerne la destination pour faire une GPA en tant que couple homosexuel il n’y a pas non plus beaucoup de possibilités, seulement les États-Unis et le Canada.
      Nous pensons désormais avoir un deuxième bébé par la même méthode pour qu’il ait un lien génétique avec moi cette fois-ci. Si vous voulez discuter sur votre expérience je serai ravi d’échanger avec vous 🙂

      01/08/2016 à 18:24
      #865 Répondre
    • avatar
      Jubo

      Bonjour Tintin, j’aurai aimé avoir des renseignements sur la procédure auquelle vous avez eu recours pour le GPA aux USA. Je suis bien intéressé aussi. Pouvez vous me contacter svp. Cordialement.

      01/01/2017 à 23:46
      #1479 Répondre
  4. avatar
    Gabriel45_

    Bonjour, Je m’appelle Gabriel, je suis gay et je n’ai pas de copain pour le moment. Mais j’aimerais être père. J’ai attendu l’arrivée de l’homme idéal qui voudrait partager la paternité avec moi mais mon instinct paternel est de plus en plus fort et je ne peux plus attendre, J’ai pensé à la GPA, quel prix me coûterait-elle?

    03/07/2017 à 22:35
    #1978 Répondre
  5. avatar
    Jessica Escudero
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour Gabriel45_,

    Les hommes célibataires qui veulent être pères grâce à la gestation pour autrui de manière la plus sûre et avec des garanties peuvent recourir aux États-Unis et au Canada.
    Aux États-Unis, le processus de GPA coûte environ 100.000-120.000€. Dans le cas du Canada, le prix est inférieur, environ 60.000€.

    Vous pourrez trouver des informations dans les deux articles que je vous laisse à continuation, sur les conditions de chacun des deux pays.

    La GPA aux États-Unis.

    La GPA au Canada.

    J’espère vous avoir aidé
    Bonne journée,

    06/07/2017 à 12:44
    #1979 Répondre
    • avatar
      XtraMarc

      Bonjour Jessica,

      Votre réponse m’interpelle. J’entreprends un projet GPA en tant que père célibataire. Babygest précise que seuls les USA et le Canada le permettent. Or de nombreuses agences (espagnoles, russes notamment) proposent sur internet des formules GPA en Russie et Ukraine pour homme célibataire. Que pouvez vous nous dire sur ces agences ( GESTLIFE, SUBROGALIA, ROSJURCONSULTING) et sur ces projets possibles dans ces deux pays où il semblerait que de nombreux hommes parviennent à devenir pères.
      Merci à vous et bonne journée.

      29/07/2017 à 22:29
      #2039 Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.