Gestation par autrui: Par où commencer

  1. avatar
    LeRoutard

    Bonjour,

    J’ai découvert votre excellent site, très complet, depuis cette semaine, en cherchant des infos sur la gestation par autrui. Ma femme et moi nous en sommes à notre 7ème FIV (dont 3 à l’étranger avec don d’ovocytes), la dernière ce mois-ci avec résultat négatif de la prise de sang. C’est pour ça que je commence les recherches de méthodes alternatives. Ma femme est très affectée par ce dernier échec, elle n’arrête pas de pleurer, c’est pour ça que je ne lui ai encore parlé de rien pour ne pas lui donner de faux espoirs. Je cherche des infos complètes mais je me sens un peu perdu.

    Par où me conseillez-vous de commencer? Merci d’avance

    19/10/2017 à 19:50
    #2363 Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour LeRoutard,

    Je regrette beaucoup ce qui vous arrive. Effectivement, pour les couples hétérosexuels, la gestation pour autrui ou GPA est une technique de procréation médicalement assistée indiquée pour les cas d’impossibilité à mener une grossesse à terme (par absence ou malformation de l’utérus, risque trop élevé mettant en danger la vie de la mère et/ou de l’enfant). Elle est aussi considérée comme une technique de la dernière chance pour les couples qui, comme vous, sont passés par des échecs répétés de traitements de PMA.

    Vous pouvez lire à ce sujet notre article : Problèmes de fertilité et recours à la gestation pour autrui.

    En ce qui concerne l’assimilation du processus, je vous conseille de lire : Devenir parents par gestation pour autrui.

    Quoi qu’il en soit, prenez votre temps. Laissez à votre femme le temps de se récupérer de la déception mais parlez-en avec elle. Il vaut mieux que vous fassiez ce chemin ensemble, si vous voulez vous informer, plutôt que de lui proposer soudain cette méthode comme une solution sans qu’elle ait eu le temps d’y réfléchir.

    Si vous avez des questions plus concrètes, n’hésitez pas à revenir vers nous, mais je vous conseille de prendre votre temps et de ne pas agir sous le coup de l’émotion.

    En espérant vous lire bientôt.

    20/10/2017 à 10:01
    #2364 Répondre
  3. avatar
    Nico

    Bonjour,

    Je suis un homme divorcé de 38 ans, sans enfant mais avec une certaine expérience des enfants (mon ex-femme avait une fille d’un premier mariage).

    Déjà 3 ans que je suis seul. Peu de perspectives de me remettre en couple dans un avenir proche, mais je ne veux pas remettre à plus tard l’expérience de la paternité. J’ai toujours voulu un enfant, j’ai une bonne situation, je pense que c’est un bon moment pour devenir enfin papa. Je ne suis pas encore sûr d’être intéressé par une GPA, mais j’y pense comme une possibilité à envisager. Quelle serait la marche à suivre si je décidais de me lancer à l’eau?

    Bye

    07/12/2017 à 17:37
    #2533 Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour Nico,

      Pour une GPA, il est essentiel de s’informer, en particulier dans le domaine juridique. Je vous vois très convaincu de votre désir d’être papa.

      La marche à suivre serait la suivante :

      1 – Phase d’informations (le plus possible): comparer les infos disponibles, chercher des témoignages, contacter des conseillers, des avocats et des agences…
      2 – Choisir un pays: dans votre situation d’homme seul, ce serait soit les États-Unis soit le Canada
      3 – Engager des professionnels
      4 – Planifier le traitement

      Je vous invite pour cela à lire notre article : Comment s’y prendre pour une GPA ? – Conseils et étapes à suivre

      Si vous souhaitez entrer en contact avec des professionnels de confiance, vous pouvez aussi vous rendre sur la plate-forme en ligne Surrofair et consulter l’assistante virtuelle Lucy.

      N’hésitez pas à nous faire part de vos doutes et à nous raconter votre expérience !

      À bientôt.

      07/12/2017 à 17:45
      #2534 Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.