1. avatar
    XtraMarc

    Bonjour,

    J’entreprends un projet GPA en tant que père célibataire. Babygest précise que seuls les USA et le Canada le permettent. Or de nombreuses agences (espagnoles, russes notamment) proposent sur internet des formules GPA en Russie et Ukraine pour homme célibataire. Que pouvez vous nous dire sur ces agences (GESTLIFE, SUBROGALIA, ROSJURCONSULTING) et sur ces projets possibles dans ces deux pays où il semblerait que de nombreux hommes parviennent à devenir pères.
    Merci à vous et bonne journée.

    29/07/2017 à 22:30
    #2040 Répondre
  2. avatar
    XtraMarc

    Ci dessous un article traitant de ce point:

    « La pratique de la GPA prenant de l’ampleur en Russie, de nombreuses questions se sont posées au juge.

    1.La question des hommes célibataires

    Aux termes de la loi de 2011, les femmes ont pu bénéficier de la GPA, sans avoir à être civilement mariées, ou même en couple. Une première entorse avait donc déjà été faite au Code de la Famille, n’accordant ce bénéfice qu’aux couples mariés civilement.

    La question s’est tout naturellement posée pour la première fois devant le juge, pour un homme célibataire, qui avait conclu un accord de GPA. Une fois l’enfant né, la mère a renoncé à tout droit sur l’enfant et n’a pas été inscrite en tant que mère de l’enfant. Néanmoins, les registres d’état civil ont refusé d’y inscrire le nom du père de l’enfant, l’enfant se trouvant sans parents.

    Le juge a légalisé cette situation, en se fondant sur l’article 19.3 de la Constitution de la Fédération de Russie selon lequel aucune discrimination devant la loi ne peut être fondée sur le sexe. Le tribunal de la ville de Moscou[2] a ainsi établi que la loi autorisant la GPA aux femmes célibataires, devait aussi s’appliquer aux hommes célibataires. »

    http://blogs.u-paris10.fr/article/la-question-de-la-gestation-pour-autrui-en-russie-les-difficultes-juridiques-face-linteret

    29/07/2017 à 22:33
    #2041 Répondre
  3. avatar
    Stf06

    Bonjour,
    Effectivement moi aussi je suis intéressé pour avoir des infos sur la GPA en Russie pour Homme célibataire, et aussi sur ces agences qui en font la promotion sur internet.

    Possible or not possible de procéder à une GPA dans ces conditions en Russie?

    Vous remerciant pour votre réponse.

    15/08/2017 à 19:32
    #2078 Répondre
    • avatar
      Jessica Escudero
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour Stf06,

      Légalement, la Russie n’autorise pas l’accès à la GPA pour les hommes célibataires. Les seuls pays qui le permettent réellement sont les États-unis et le Canada, destinations qui acceptent tous les modèles de famille. Je vous recommande lire l’article suivant: Devenir père célibataire.

      Vous pouvez également consulter notre assistant virtuel Lucy qui pourrait résoudre tous vos doutes en matière de destination.

      bonne journée,

      16/08/2017 à 14:48
      #2082 Répondre
    • avatar
      Sevan

      Bonjour,
      Je souhaite vivement entreprendre la mise en place d’un GPA. Cependant je ne sais pas vraiment comment faire confiance au société basée sur Barcelone, Gestlife, etc,… On lit beaucoup qu’il est interdit de faire des GPA pour père célibataire en Russie et en Ukraine mais sur d’autre site internet il est écrit qu il est possible quand même. Les sociétés comme Gestlife misent beaucoup sur le contrat, les personnes avec qui je discute minimise beaucoup les risques et pour eux aucun problème peut arriver.
      Je suis un homme de 30 ans en couple avec un autre homme.
      Si certain d’entre vous avez des avis, expériences… avec grand grand plaisir
      Yann 🙂

      15/11/2017 à 15:03
      #2477 Répondre
    • avatar
      Isabelle Gutton
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour Sevan,

      À notre connaissance, les hommes célibataires ne peuvent pas se rendre dans ces pays pour une GPA. Il est vrai que, comme nous informait XtraMarc, une sentence de 2010 du tribunal de Moscou a reconnu la paternité d’un homme qui avait eu un enfant par GPA, mais nous estimons que les garanties légales ne sont pas suffisantes pour pouvoir s’y rendre et assurer que le processus se déroulera sans encombres et sans besoin de s’engager dans une procédure judiciaire sur place.

      Dans votre cas, si vous êtes en couple avec un autre homme, la Russie et l’Ukraine sont absolument à proscrire puisque les couples homosexuels n’y ont accès ni la PMA ni donc à la GPA. Je tiens à préciser qu’à Babygest, nous refusons de promouvoir toute falsification de l’état civil, par exemple feindre d’être célibataire ou un faux mariage avec une mère porteuse.

      Les destinations que nous recommandons pour leurs garanties légales tout au long du processus sont les États-Unis et le Canada.

      Plus de détails ici: Destinations de GPA pour couples gays.

      J’espère avoir éclairci vos doutes.

      17/11/2017 à 9:24
      #2478 Répondre
    • avatar
      julien

      Bonjour Yann

      avez-vous avancé sur votre projet ? Je souhaite avec mon ami entreprendre un programme GPA Ukraine et Russie dans les prochaines semaines.
      Cdt
      Julien et Olivier

      24/02/2018 à 20:51
      #2941 Répondre
    • avatar
      Jessica Escudero
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour Julien,

      Pour votre information la Russie et l’Ukraine sont des destinations réservées aux couples hétérosexuels mariés, dans l’impossibilité médicale de concevoir.

      Je vous recommande plutöt de penser à des destinations comme les Etats-Unis ou le Canada.

      passez une bonne journée!

      26/02/2018 à 10:38
      #2945 Répondre
    • avatar
      julien

      Bonjour
      Avez-vous eu vos réponses ? Nous souhaitons avec mon ami entreprendre un programme GPA Ukraine / Russie .
      Cdt,
      Julien et Olivier

      24/02/2018 à 20:47
      #2940 Répondre
  4. avatar
    liseb

    Bonjour,
    Je me permets d’intervenir dans ce fil de discussion car je suis journaliste et suis à la recherche de papa solo pour un documentaire (70 minutes, France 5) consacré aux familles qui font ou ont fait appel à une assistance à la procréation non autorisée en France: les couples homosexuels, les couples hétérosexuels dont la femme a dépassé un certain âge, les mamans ou les papas solos.
    Notre intention à travers ce film est de donner la parole à ces familles, de comprendre leur parcours, de discuter des différents choix qui se sont posés à elles: choix du donneur, de la donneuse ou de la mère porteuse, don anonyme ou non, transparence ou secret vis-à-vis de l’enfant, etc. Et d’interroger le regard de la société sur ces structures familiales qui sortent de la « norme ».
    Pour nous, l’important est que les personnes qui participent à notre film aient l’envie de passer un message. Les différentes scènes que nous filmeront relèvent d’une co-construction: c’est vous qui nous guiderez sur ce que vous souhaitez dire et montrer.
    Si vous pensez que ce projet peut vous intéresser, n’hésitez pas à me contacter.
    Merci,
    Lise

    15/12/2017 à 12:18
    #2573 Répondre
  5. avatar
    Azer13

    Bonjour,

    Puis je entrer en contact avec vous ?
    Je suis actuellement en programme GPA Russie/Ukraine et j’aurais voulu échanger avec vous sur ces aspects.
    Cordialement.

    02/02/2018 à 10:47
    #2842 Répondre
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.