Insuffisance ovarienne prématurée et ovodonation nécessaire

  1. avatar
    margauxPs

    Je vous écris parce qu’après plusieurs examens on m’a diagnostiqué une insuffisance ovarienne prématurée, je suis donc arrivée à la ménopause à 36 ans… Je suis déçue parce que j’ai toujours rêvé d’être maman et depuis que je suis ado je rêve d’être mère jeune, mais les circonstances de la vie et le manque de stabilité en ont décidé autrement. Après plusieurs essais infructueux je culpabilise et me dis que j’aurais dû me lancer avant.
    Maintenant le mal est fait et je dois regarder vers le futur et trouver des solutions. Mon médecin m’a conseillé l’ovodonation, et ça semble être une bonne solution mais je n’avais jamais imaginé avoir un enfant qui n’est pas le mien génétiquement. Je serais trop triste si mon enfant ne me ressemble en rien… Pourriez-vous m’informer un peu sur le traitement ? Merci.

    1 août 2016 à 22 h 05 min #886 Répondre
  2. avatar
    Emna Mzah
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour margauxPs,

    Comme vous dites, l’insuffisance ovarienne précoce ou prématurée fait référence aux cas dans lesquels la femme cesse de produire des ovocytes avant l’âge habituel, c’est-à-dire avant l’âge de la ménopause qui se situe autour des 50 ans.

    L’insuffisance ovarienne précoce implique une difficulté pour obtenir une grossesse de manière naturelle, puisqu’il n’y a pas d’ovocytes fécondables. Cependant, la médecine de la reproduction offre de nos jours des solutions pour que des femmes comme vous puissent tomber enceintes.

    Le don d’ovocytes est dans ce cas-ci la solution indiquée. Vous pouvez recourir à la fécondation in vitro avec les ovocytes d’une donneuse et le sperme de votre conjoint ou celui d’un donneur. Cette technique vous permettrait d’obtenir des embryons viables qui vous seraient ensuite transférés. Le don d’ovocytes est anonyme en France, c’est pourquoi le personnel de la clinique de fertilité choisira pour vous la donneuse la plus appropriée, en prenant en compte vos caractéristiques physiques et votre personnalité.

    Au sujet de la ressemblance, ne vous inquiétez pas pour cela, le personnel de la clinique veillera à sélectionner une donneuse avec laquelle vous partagez des caractéristiques physiques. Nombreux sont les cas dans lesquels les parents sont surpris de constater que leur bébé leur ressemble alors qu’il a été conçu par don de gamètes.

    Le processus du don est relativement simple. En tant que receveuse du don, vous devrez vous soumettre à un traitement hormonal (œstrogène et progestérone) destiné à préparer votre cavité utérine pour le transfert de l’embryon ou des embryons et favoriser l’implantation et donc la grossesse.
    La donneuse quant à elle recevra un traitement destiné à stimuler ses ovaires pour obtenir des ovocytes, et on lui pratiquera ensuite une ponction folliculaire pour les extraire.

    Je vous laisse le lien suivant vers notre post sur le don d’ovocytes pour que vous ayez toute l’information nécessaire pour faire un choix.

    J’espère vous avoir aidée, si vous avez un quelconque doute, n’hésitez pas à nous écrire !

    2 août 2016 à 8 h 42 min #889 Répondre
    • avatar
      margauxPs

      Je vous remercie pour votre réponse Emna. Je suis mariée donc le traitement serait réalisé avec les spermatozoïdes de mon mari. Doit-il se soumettre à un traitement hormonal lui aussi ? Faut-il faire des examens pour voir la qualité de son sperme ?

      3 août 2016 à 8 h 48 min #890 Répondre
    • avatar
      anais

      Margaux ne t’inquiète pas, je suis dans la même situation que toi mais je commence à accepter 🙂
      Mon mari a fait un spermogramme et nous attendons les résultats pour savoir quel type de traitement est le meilleur dans notre cas. Il n’y a pas de traitement hormonal pour les hommes à ce que je sache.

      4 août 2016 à 10 h 52 min #891 Répondre
  3. avatar
    Solangess

    Bonjour margauxPs. j’espère de tout coeur que tu à dejà trouver une solution sinon surtout ne te décourage pas. Je viens te présenter mon parcours à moi.
    J’ai 38ans et mon mari 42ans. Nous sommes les parents d’une petite fille de 8ans et demie, conçue naturellement. Depuis juin 2013 impossible d’avoir un deuxième enfant. Nous avons essayé deux FIV avec mes propres ovaires qui n’ont malheureusement rien donné. Mais nous n’avons pas désespérer et quand ma cousine qui habite à Kiev nous as parlé d’un grand clinique spécialisé en PMA qui fait des prouesses, nous n’avons pas hésité à effectuer le voyage. Grace à l’accompagnement de ce centre j’ai reçu mon dons d’ovocyte seulement en deux semaine. Malheureusement le premier essaie n’as pas marché. Mais au deuxième essaie youpi!!! ça à marché et je suis tombé grosse. Mais faut dire que mon bout de choux s”est bien accrocher et je n’aie pas eu de problème majeure jusqu’à terme. L’accouchement s’est très bien déroulé. mon bou d’chou viens juste d’avoir un mois. Vraiment quelle joie!!!
    Certes cela n’as pas été facile mais on y ait arrivé surtout grâce à l’accompagnement du personnel, vraiment super attentionné et très humain en plus le rapport service-prix, c’est ce qui se fait de mieux en Europe actuellement.
    Donc courage à mes chères amies qui sont à la recherche de progéniture ne désespérer jamais et surtout faites-vous assister par des pros dans le domaine et votre rêve sera réalisé»

    10 août 2017 à 15 h 06 min #2070 Répondre
    • avatar
      Jessica Escudero
      Spécialiste en gestation pour autrui

      Bonjour Solange,

      Merci pour ce beau témoignage et félicitations pour votre magnifique petite fille!

      La dimension psychologique est effectivement très importante pour mener à bien un parcours de PMA. Je vous recommande de laisser vos témoignages encourageants pour aider les femmes qui ont le moral en baisse sur notre forum: Forum de la PMA.

      Bon courage à toutes!

      11 août 2017 à 8 h 26 min #2071 Répondre
  4. avatar
    Solangess

    Bonjour Jessica . Et merci pour votre attention.
    J’espère que mon témoignage aidera MargauxPs et toutes les autres qui sont dans pareil situation. concrétiser son désir d’enfant peut être souvent difficile. véritable parcours de combattante parfois. Mais quand on s’accroche à son rêve on fini toujours par la réaliser.
    Moi même je suis passée par là et j’en sais bien quelques chose. Mais je peux vous assurer que la récompense quand on gagne se combat n’a pas de prix car une fois le bébé dans vos bras vous oublié tout et c’est que du bonheur!
    Maintenant c’est vrai que ce combat pour vraiment le mené à bien il faut qu’on vous soutienne Que votre conjoint (e) soit à 100% avec vous. Ensemble on est plus fort dis t’on.et on supporte mieux à deux.
    Aller une fois encore courage et surtout soyez déterminer. ne lâcher rien. vous pouvez peut être prendre exemple sur moi et aller à Kiev en Ukraine pour tenter votre PMA si vous voulez. c’est là moi j’ai fait mon expérience qui s’est avérer très fructueuse donc je ne peux que vous le suggérer. Parlez-en à votre gygy voire. Merci bien

    11 août 2017 à 16 h 31 min #2072 Répondre