J’ai 48 ans: où puis-je aller pour un don d’ovules?

  1. avatar
    Elisa

    Bonjour,

    Les circonstances de ma vie m’ont longtemps empêchées d’avoir un enfant, et quand j’ai pu enfin le tenter, je me suis retrouvée confrontée à des problèmes de stérilité. J’ai bientôt 48 ans, 3 échecs de FIV dans mon parcours; on m’a suggéré le don d’ovules mais en France ça n’est plus possible et je ne veux pas attendre plus, d’autant plus que je ne suis pas encore ménopausée.

    Quels pays me conseillez-vous pour tenter un don d’ovules à mon âge? Dois-je me lancer directement dans l’aventure de la gestation pour autrui? J’avoue que cette 2ème option me fait peur à cause des complications légales et des frais, et je préférerais quand même tenter la FIV avec don d’ovules.

    Merci d’avance pour votre aide.

    13/12/2016 à 10:20
    #1402 Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour Elisa

    Si la gestation pour autrui vous fait peur, c’est normal: il s’agit d’un processus complexe pour lequel il faut être pleinement préparé. De toutes façons, sachez qu’il n’est pas encore trop tard pour vous pour tenter un don d’ovules à l’étranger.

    Vous trouverez en cliquant sur le lien suivant la liste des pays qui vous permettent de bénéficier d’un don d’ovocytes. Lisez attentivement les conditions offertes par chacun: Tourisme procréatif.

    Je vous propose de consulter également une liste de cliniques qui pourraient vous prendre en charge: Liste des cliniques.

    Dans votre cas, comme pour beaucoup de Françaises, l’Espagne pourrait être une bonne destination pour un don anonyme. Il n’y a pas d’âge maximum là-bas, mais faites attention car plusieurs cliniques refusent les patientes après 50 ans. Si une personne de votre entourage était prête à vous donner ses ovocytes, la Belgique aurait pu être la solution, mais la législation belge n’autorise le don que jusqu’au jour de vos 47 ans.

    Étant donné que vous ne remplissez plus les conditions pour être prise en charge par la Sécurité Sociale française, vous pouvez vous faire une idée approximative du coût d’un don d’ovocytes en remplissant le formulaire: Devis personnalisé.

    J’espère vous avoir aidé dans votre projet familial. Bonne journée.

    14/12/2016 à 8:45
    #1407 Répondre
  3. avatar
    Solangess

    Bonjour Elisa. j’espère de tout coeur que tu à dejà trouver une solution sinon surtout ne te décourage pas. Je viens te présenter mon parcours à moi.
    J’ai 38ans et mon mari 42ans. Nous sommes les parents d’une petite fille de 8ans et demie, conçue naturellement. Depuis juin 2013 impossible d’avoir un deuxième enfant. Nous avons essayé deux FIV avec mes propres ovaires qui n’ont malheureusement rien donné. Mais nous n’avons pas désespérer et quand ma cousine qui habite à Kiev nous as parlé d’un grand clinique spécialisé en PMA qui fait des prouesses, nous n’avons pas hésité à effectuer le voyage. Grace à l’accompagnement de ce centre j’ai reçu mon don d’ovocyte seulement en deux semaines. Malheureusement le premier essai n’as pas marché. Mais au deuxième essai youpi!!! ça à marché et je suis tombé grosse. Mais faut dire que mon bout de choux s”est bien accrocher et je n’aie pas eu de problème majeure jusqu’à terme. L’accouchement s’est très bien déroulé. mon bou d’chou viens juste d’avoir un mois. Vraiment quelle joie!!!
    Certes cela n’as pas été facile mais on y ait arrivé surtout grâce à l’accompagnement du personnel, vraiment super attentionné et très humain en plus le rapport service-prix, c’est ce qui se fait de mieux en Europe actuellement.
    Donc courage à mes chères amies qui sont à la recherche de progéniture ne désespérer jamais et surtout faites-vous assister par des pros dans le domaine et votre rêve sera réalisé»

    10/08/2017 à 14:40
    #2069 Répondre
  4. avatar
    nadiya

    Bonjour Elisa comment vas tu ma grande. Je suis tombée sur ton message à tout hasard et ça m’a tellement émue que j’ai décidé de partager avec toi. J’habite dans le 33 en gironde et j’ai connu les moments très difficiles dans mon couple suite à une endométrie m’ayant connu à l’infertilité. Je passais mes journées dans les hôpitaux pour trouver un don d’ovocytes mais tellement l’attente est longue vu la demande trop grande. Sans compter les couts très onéreux et autres tracasseries. Finalement sur plusieurs conseils de proches j’ai opté malgré moi pour l’étranger. Mais d’abord tu devras te poser quelques préalables avant de te lancer, parce que Quand bébé tarde à se déclarer, on ne passe pas en PMA tout de suite ! Une batterie de tests est nécessaire (à commencer par savoir si vous ovulez bien !). Les résultats décideront de la suite des opérations : chirurgie en cas de kystes, de fibromes ou d’autres problèmes utérins ou fécondation in vitro. quel est ton taux de AMH stp?
    Une fois tout celà élucidé je pourrais donc te conseiller l’ukraine qui s’avère être la destination salutaire pour la PMA DO aujurd’hui. Garde espoir ça va aller!
    J’attends tes réponses afin de mieux t’orienter. bizzzz

    13/10/2017 à 17:57
    #2300 Répondre

Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.   Accepter