Risque de fausse-couche de la mère porteuse

  1. avatar
    vogue

    La semaine dernière, l’agence nous informe que notre mère porteuse a été en consultation pour un saignement vaginal. Aujourd’hui, il se trouve que le saignement s’est terminé en fausse-couche, à 4 semaines de grossesse. Nous sommes bien sûr dévastés et nous avons contacté Kate pour lui apporter tout notre soutien.

    Il nous reste trois embryons congelés de bonne qualité et deux de moins bonne qualité, un nouveau transfert embryonnaire devrait être programmé dans environ trois mois (nous attendons de parler avec la clinique). Nous ne souhaitons pas changer de mère porteuse car nous nous entendons très bien avec elle, mais nous aimerions savoir s’il y un risque qu’une fausse-couche se reproduise.

    12/02/2018 à 20:40
    #2891 Répondre
  2. avatar
    Isabelle Gutton
    Spécialiste en gestation pour autrui

    Bonjour vogue,

    Les risques d’une nouvelle fausse-couche dépende de la cause de l’avortement spontané qui s’est produit. Si la cause ne peut pas être identifiée, il n’y a pas de raisons que la fausse-couche se reproduise.

    Au contraire, si l’interruption de la gestation a eu lieu à cause d’une altération génétique des embryons, une nouvelle fausse-couche pourrait avoir lieu puisque les embryons proviennent des mêmes gamètes et qu’ils ont été créés au cours du même traitement.

    Si la cause vient de la mère porteuse, les médecins vont l’examiner et essayer d’éviter que la situation se reproduise: ils vont peut-être mieux ajuster les doses hormonales de préparation de l’endomètre. De plus, le suivi de la grossesse sera probablement plus exhaustif pour le deuxième essai.

    Bonne chance à tous, en espérant que vous pourrez identifier les causes de la fausse-couche.

    Bon courage.

    13/02/2018 à 11:45
    #2892 Répondre
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.