Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Comment une femme est-elle psychologiquement touchée par son infertilité, c'est-à-dire par le fait de ne pas pouvoir porter son propre enfant?

Par Dr. Amalia Bayonas.
Dernière actualisation: 22/02/2017

Elle est vécue comme une perte d'opportunité. Et c'est réel, il y a une expérience de vie importante qui ne peut pas se vivre. Il est nécessaire d'en porter le deuil pour pouvoir intégrer cette perte et passer à autre chose. Cependant, le fait d'être infertile ou de ne pas être capable de porter un enfant ne signifie pas que l'on ne peut pas être mère. Et c'est sur cette pensée et cet objectif qu'il faut se concentrer.

La rédaction vous recommande: Infertilité pour cause de problème utérin: pathologies et solutions.

Dr. Amalia Bayonas
Dr. Amalia Bayonas
Psychologue
Diplômée en Psychologie par l'Universidad de Miami, Floride, avec plus de 20 ans d'expérience en traitements des aspects psychologiques en relation avec les patients de procréation médicalement assistée. Réalisation d'ateliers et conférences pour les patients et professionnels, travaux de recherche et campagnes de prévention et bien-être émotionnel. Responsable du cabinet psychologique de FIV Valencia
PV 3734
Psychologue. Diplômée en Psychologie par l'Universidad de Miami, Floride, avec plus de 20 ans d'expérience en traitements des aspects psychologiques en relation avec les patients de procréation médicalement assistée. Réalisation d'ateliers et conférences pour les patients et professionnels, travaux de recherche et campagnes de prévention et bien-être émotionnel. Responsable du cabinet psychologique de FIV Valencia PV 3734.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.