Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

La religion est-elle un obstacle pour qu'une femme qui le souhaite devienne mère porteuse ?

Par Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 27/12/2016

La plupart des religions ne sont pas favorables aux traitements de PMA, surtout quand ils impliquent des personnes étrangères au couple (don de gamètes, GPA) ou des modèles familiaux non traditionnels (homoparentalité, parents célibataires).

Si une femme est dotée d'une forte conviction religieuse, elle devrait éviter de se porter volontaire pour un prêt d'utérus. Si elle y tient, elle devra considérer toutes les complications et les conséquences possibles. Elle pourrait être amenée à avorter à la demande des parents d'intention, par exemple en cas d'anomalie chromosomique.

La rédaction vous recommande: Je veux être mère porteuse: motivations pour devenir gestatrice.

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.