Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Les mères porteuses sont-elles moralement acceptables du point de vue de Kant ?

Par Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 23/03/2017

Les détracteurs de la GPA en appellent souvent à la philosophie de Kant pour condamner la pratique de la gestation pour autrui, en citant l'impératif pratique :

Agis de telle sorte que tu traites l'humanité comme une fin, et jamais simplement comme un moyen.

Le recours à une mère porteuse serait alors vu comme une instrumentalisation de l'être humain, incompatible avec sa dignité.

Il s'agit donc de considérer si la participation de la mère porteuse est effectivement une mise à disposition de la femme au service des parents d'intention ou si au contraire il s'agit d'une contribution volontaire, assumée, un acte généreux que les parents d'intention seraient disposés à rendre eux-mêmes s'ils étaient en situation de le faire.

La rédaction vous recommande: Pratique éthique de la GPA: questions morales et droits de l’homme.

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.