Les synéchies utérines et la grossesse sont-elles compatibles ?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 30/01/2018

La grossesse est effectivement possible chez les femmes atteintes du syndrome d’Asherman. Cependant, la présence d’adhérences intra-utérines et le manque d’espace dans l’utérus compromettent le bon déroulement de la gestation. Le risque de fausse-couche est très élevé.

De plus, une grossesse avec des adhérences ou même après le traitement présente un risque accru de souffrir de problèmes au niveau du placenta (placenta praevia et placenta accreta) ou une incompétence cervico-isthmique (autrement dit, une béance du col de l’utérus).

La rédaction vous recommande: Que sont les synéchies utérines ou syndrome d’Asherman?.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.