Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

L'idée de gestation d'un embryon qui n'est pas le sien pet-elle causer des problèmes psychologiques ou des séquelles? Et le fait de donner le bébé après l'accouchement?

Par Dr. Amalia Bayonas.
Dernière actualisation: 17/08/2015

Tout dépend de la personnalité, des valeurs, de l'état émotionnel et l'attitude envers la GPA de la femme enceinte. Ce n'est pas la même chose d'abandonner son propre enfant que de le faire quand on sait dès le début qu'on est enceinte de l'enfant d'un autre couple. Et ce n'est pas la même chose de le faire pour des raisons exclusivement économiques ou forcées par les circonstances de le faire librement, consciemment dans l'idée d'aider d'autres personnes.

La rédaction vous recommande: Mères porteuses ou gestatrices: qui sont-elles?.

Dr. Amalia Bayonas
Dr. Amalia Bayonas
Psychologue
Diplômée en Psychologie par l'Universidad de Miami, Floride, avec plus de 20 ans d'expérience en traitements des aspects psychologiques en relation avec les patients de procréation médicalement assistée. Réalisation d'ateliers et conférences pour les patients et professionnels, travaux de recherche et campagnes de prévention et bien-être émotionnel. Responsable du cabinet psychologique de FIV Valencia
PV 3734
Psychologue. Diplômée en Psychologie par l'Universidad de Miami, Floride, avec plus de 20 ans d'expérience en traitements des aspects psychologiques en relation avec les patients de procréation médicalement assistée. Réalisation d'ateliers et conférences pour les patients et professionnels, travaux de recherche et campagnes de prévention et bien-être émotionnel. Responsable du cabinet psychologique de FIV Valencia PV 3734.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.