Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Lorsqu'on parle d'éthique en gestation pour autrui, à quoi fait-on référence ?

Par Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 23/03/2017

Si l'éthique est l'ensemble des normes morales qui guident la conduite d'une personne, parler d'éthique en GPA signifie qu'aucun des participants (futurs parents, cliniques, mères porteuses, donneurs de gamètes...) ne doit commencer un processus aussi complexe sans avoir pleinement conscience de toutes ses implications médicales, légales, juridiques et morales.

Chacune des partie devra assumer ses responsabilités dans chaque situation potentielle, pour éviter de causer un préjudice aux autres. Ni les parents d'intention, ni la mère porteuse, ni le bébé ne devront souffrir des conséquences d'une décision prise à la légère.

La rédaction vous recommande: Pratique éthique de la GPA: questions morales et droits de l’homme.

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.