Pourquoi vouloir légaliser la GPA en France, si l'adoption est possible ?

Par Clara Miret Lucio.
Dernière actualisation: 27/01/2017

En France, l’adoption est ouverte à toute personne âgée de plus de vingt-huit ans (mariée ou non, vivant seule ou en couple, indépendamment de son orientation sexuelle) et aux couples mariés (mariés depuis plus de deux ans ou âgés tous les deux de plus de vingt-huit ans). Les candidats à l’adoption doivent obtenir un agrément après avis donné par une commission.

Dans ces conditions, la GPA peut intéresser les personnes présentant une incapacité médicale à la gestation qui n’auraient pas obtenu l’agrément ou manifestant un fort désir de transmettre leur patrimoine génétique, grâce à l’apport de leurs gamètes (sperme et/ou ovules). Son grand avantage est, pour les parents, l’opportunité de vivre l’aventure de la paternité depuis la fécondation et la grossesse et, pour les enfants, la certitude d’être venus au monde en étant désirés par leurs parents.

La rédaction vous recommande: GPA en France: législation, jurisprudence, sanctions et débat.

 Clara Miret Lucio
Clara Miret Lucio
Embryologiste
Diplômée en Pharmacie par l'Université de Valencia (UV), avec un Master en Biotechnologies de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV. Expérience comme pharmacienne et embryologiste spécialiste en Procréation Médicalement Assistée à l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI), et, actuellement, dans l'Équipe Juana Crespo (Valencia).
Embryologiste. Diplômée en Pharmacie par l'Université de Valencia (UV), avec un Master en Biotechnologies de la Procréation Médicalement Assistée par l'UV. Expérience comme pharmacienne et embryologiste spécialiste en Procréation Médicalement Assistée à l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI), et, actuellement, dans l'Équipe Juana Crespo (Valencia).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.