Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Quel est l'avis de l'opinion publique sur le fait que des femmes célibataires aient recours à une mère porteuse ?

Par Sara Salgado.
Dernière actualisation: 29/12/2016

Il y a quelques dizaines d'années, être mère sans être mariée était socialement stigmatisé. Aujourd'hui, beaucoup de femmes le vivent suite à une séparation, un divorce ou un veuvage. L'évolution des mentalités quant aux modèles familiaux facilite que de plus en plus de femmes choisissent d'avoir un enfant toutes seules, au lieu de subir la situation.

La GPA, qu'elle soit destinée à une femme seule ou à un couple, ne jouit pas encore en France de la même acceptation. Elle est au cœur de débats éthiques et politiques qui se sont avivés suite à la loi n° 2013-404 du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous et la condamnation de la France par la CEDH (Cour européenne des droits de l'homme) pour son refus de transcrire à l'état civil des actes de naissance d'enfants nés à l'étranger par GPA.

La rédaction vous recommande: GPA pour femme célibataire: un projet de maternité viable?.

 Sara Salgado
Sara Salgado
Embryologiste
Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
Embryologiste. Diplômée en Biochimie et Biologie Moléculaire de l'Universidad del País Vasco (UPV/EHU), avec un Master en Procréation Médicalement Assistée de l'Universidad Complutense de Madrid (UCM). Titre d'expert universitaire en Techniques de Diagnostic Génétique de l'Universidad de Valencia (UV).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.