Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Quelles sont les causes du rejet immunitaire de l'embryon?

Par Zaira Salvador.
Dernière actualisation: 15/05/2019

La grossesse est une situation particulière dans laquelle le système immunitaire de la femme doit activer un mécanisme de tolérance afin de ne pas rejeter le corps du bébé pendant toute la période de la grossesse. Pour ce faire, l'embryon exprime l'antigène HLA G, dont la fonction est de supprimer les cellules du système immunitaire de la mère pour qu'il n'y ait aucun rejet.

Cependant, il y a des cas où le mécanisme de tolérance est défaillant, de sorte que le système immunitaire de la mère ne reconnaît pas l'embryon comme étant le sien et, par conséquent, le rejette, ce qui provoque une fausse couche. Cela se produit habituellement chez les femmes qui ont un nombre élevé de cellules Natural Killer (NK), des cellules du système immunitaire qui détruisent les tissus embryonnaires en ne les reconnaissant pas.

La rédaction vous recommande: Que sont les maladies auto-immunes? Quel impact ont-elles sur la fertilité?.

 Zaira Salvador
Zaira Salvador
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI).
Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) et embryologiste spécialiste en Médecine Reproductive, Master en Biotechnologie de la Procréation Assistée par l'Universidad de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Affiliation au Conseil de l'Ordre: 3185-CV.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.