Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
FAQs
0
Menu

Si l'insémination artificielle est la plus simple des techniques de PMA, n'est-elle pas aussi la moins chère ?

Par Andrea Rodrigo.
Dernière actualisation: 02/03/2017

Il est vrai que l'insémination implique moins de manipulations et l'intervention de moins de participants que la FIV. Son coût de revient est donc automatiquement moindre.

Cependant, la raison principale pour laquelle on préfère la FIV au lieu de l'insémination artificielle n'est pas économique. Il s'agit d'éviter la situation par laquelle la mère porteuse est aussi la mère biologique du bébé.

On utilisera de préférence les ovules et le sperme des parents d'intention, afin qu'ils puissent être les parents biologiques de l'enfant. À défaut, on fera appel à des donneurs de gamètes. Cela permet de réduire l'impact psychologique de la séparation lorsque la mère porteuse remet le bébé à ses parents.

La rédaction vous recommande: GPA et PMA: les techniques de procréation assistée.

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
Embryologiste. Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.