Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
GPA en Afrique
0
Menu

GPA en Afrique

  1. Thomas
    Thomas

    Bonjour,
    Quelqu’un aurait-il une expérience de GPA en Afrique dont il pourrait nous faire part? Ma femme et moi envisageons une telle expérience au Cameroun.
    Merci d’avance,

    01/01/2018 à 21:42
    Réponse
  2. Bonjour Thomas, je n’ai malheureusement pas d’expérience personnelle à vous proposer mais le sujet m’intéresse car mon ami et moi pensons sérieusement à la gestation pour autrui. J’ai une malformation utérine qui m’empêche absolument de tomber enceinte et je sais qu’à terme nous allons faire une GPA, je pense dans 4 ou 5 ans. Nous voulons d’abord nous marier, nous stabiliser et faire quelques économies. Au cas où vous commenceriez les démarches pour le Cameroun, je serais preneuse de toute information utile (clinique, paperasse, prix, délais, etc). Merci d’avance et excusez-moi de ne pas pouvoir vous orientez en ce qui concerne votre demande.

    04/01/2018 à 15:17
    Réponse
    • Bonjour Lalla,
      Si nous réussissons une telle expérience, nous ne manquerons pas d’en faire la publicité, pour faire avancer ce sujet dans la société. Peut-être que dans 4 ou 5 ans vous pourrez bénéficiez d’un cadre légal en France !
      Bon courage et à bientôt pour des partages d’expérience.

      06/01/2018 à 12:11
      Réponse
  3. Bonjour Thomas, je suis dans le même cas et souhaiterai savoir si vous avez entretemps eu des réponses à vos questions.
    Prière de partager avec nous.

    14/04/2018 à 12:47
    Réponse
  4. Bonsoir Beny
    J’ai eu plus que des réponses puisque nous sommes aujourd’hui heureux parents de quadruplés ! Nés au Cameroun au mois de juin.
    Malgré les risques d’une telle grossesse, tout s’est relativement bien passé. Du côté de l’état civil cela a été beaucoup plus fluide que prévu. Nous avons pu rentrer en France un mois et demi après la naissance.
    Il ne nous reste plus qu’à procéder à l’adoption par ma femme. Nous avons accepté qu’il ne puisse s’agir que d’une adoption simple, la mère ayant accouché restant sur l’acte de naissance et conservant certains devoirs. Mais c’est un membre très proche de la famille de ma femme, ce qui fait de notre situation une situation particulière qui ne peut être généralisée.
    Bon courage à tous dans vos expériences

    21/01/2019 à 16:05
    Réponse
  5. Bonjour Thomas,
    Mes félicitations
    J’aimerais avoir plus d’informations par rapport à la procédure et les cliniques s’il vous plaît.
    Je suis camerounaise aussi.
    Merci beaucoup.

    09/02/2019 à 15:05
    Réponse
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.