Média d'information sur l'adoption, les cas complexes de fertilité et la GPA
Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO)
0
Menu

Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO)

Le syndrome d'hyperstimulation ovarienne (SHO) est causé par le traitement qui est administré pour stimuler l'ovaire. Les principaux symptômes qu'il provoque sont des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales, etc. Le SHO est donc l'un des principaux risques de la fécondation in vitro (FIV).

En de rares occasions, la stimulation ovarienne atteint un état grave, car elle est méticuleusement contrôlée par ultrasons et analyses sanguines.

Si une situation de SHO est détectée, il est recommandé d'abandonner le traitement afin d'éviter des conséquences graves.

Cliquez ici pour lire l'article complet: ( 47).
Par (embryologiste), (embryologiste) et (babygest staff).
Dernière actualisation: 01/07/2019
Commentaires
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.