Quels sont les risques que comporte la grossesse lors d’une GPA?

Par (embryologiste) et (babygest staff).
Dernière actualisation: 04/08/2015

La grossesse est un état dans lequel le corps d’une femme subit de très grands changements. Certains d’entre eux ne constituent pas de problème pour les femmes, mais d’autres peuvent avoir de graves conséquences à court ou à long terme.

Dans cet article nous allons évoquer des risques possibles qui peuvent dériver de la grossesse et pour lesquels le contrôle de la femme porteuse pendant la grossesse est fondamental.

Vous trouverez ci-dessous un index avec tous les points que nous allons traiter dans cet article.

Mieux vaut prévenir que guérir

Pour éviter les problèmes de santé, la femme doit modifier en partie son mode de vie pour s’adapter à ce nouvel état. Des routines telles que l’alimentation, l’exercice ou l’activité professionnelle font partie des aspects à prendre en compte pour s’adapter à cette nouvelle situation biologique.

Prendre soin de soi et suivre les indications médicales n’est pas seulement conseillé pour éviter des problèmes à la gestatrice pendant la grossesse mais aussi pour favoriser le développement normal du fœtus.

Dans un processus de gestation pour autrui, la mère porteuse et les parents d’intention doivent connaître en détail les risques auxquels ils sont exposés. D’où l’importance d’un contrat de gestation pour autrui adéquat et détaillé ainsi que du consentement éclairé qui en découle.

Maladies liées à la grossesse

Il y a des maladies ou des altérations de l’organisme qui sont plus fréquentes pendant la grossesse. Parmi eux, on peut souligner:

  • L’obésité: la grossesse est synonyme de prise de poids, mais il est important que celle-ci se situe dans les limites fixées par le médecin. Une prise de poids disproportionnée peut entraîner un risque accru de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, d’apnée du sommeil, de diabète, etc.
  • Preeclampsia: c’est un syndrome typique des femmes enceintes caractérisées par l’hypertension artérielle et les problèmes rénaux. Les principaux symptômes sont : gonflement du visage et des mains, maux de tête, augmentation de la tension artérielle et des niveaux de protéines dans l’urine.
  • Diabète gestationnel : il s’agit d’une augmentation de la glycémie. Il est important de le contrôler par une alimentation adéquate et, dans certains cas, par des apports externes d’insuline.
  • Anémie : cela correspond à une réduction du nombre de globules rouges. Parmi les symptômes qu’elle engendre, citons une fatigue accrue, des étourdissements, une pâleur…
  • Hyperémèse gravidique: nausées et vomissements continus et intenses pendant la grossesse qui peuvent entraîner une déshydratation, une perte de poids et des déséquilibres électrolytiques.
  • Dépression, pendant la grossesse en raison d’une sensibilité accrue ou également après l’accouchement.
  • Carences alimentaires
  • Problèmes osseux dus à une réduction des niveaux de calcium
  • Fausse couche
  • Varices
  • Rétention d’eau

Certaines de ces maladies peuvent s’aggraver et présenter un risque réel pour la santé de la femme enceinte, il est donc essentiel que la gestatrice soit bien informée avant de tomber enceinte.

L’accouchement

Bien que les progrès de la médecine aient grandement réduit les risques possibles pendant l’accouchement, il existe encore aujourd’hui des situations qui peuvent compromettre la vie de la mère porteuse et de l’enfant.

Des hémorragies, des déchirures, des blessures, des infections et un manque d’oxygène peuvent survenir pendant l’accouchement. Généralement, ils ne sont pas graves et sont rapidement résolus par des professionnels, mais, parfois, ils peuvent être compliqués et même entraîner la mort du fœtus et/ou de la gestatrice.

Précautions à prendre pour la mère porteuse

Afin d’éviter les complications et les risques possibles pendant la grossesse et l’accouchement, il est nécessaire de mener une vie tranquille, de suivre les instructions du médecin et d’éviter les situations ou habitudes à risque. Voici quelques conseils à suivre pour avoir une grossesse saine et sûre pour la gestatrice et pour le futur bébé.

  • Arrêter le tabac, l’alcool et les autres drogues.
  • Avoir une hygiène adéquate, en particulier des dents et des organes génitaux.
  • Avoir un soutien émotionnel
  • Éviter les aliments crus
  • Ne pas faire de sport de façon excessive
  • Éviter les médicaments et, au besoin, consulter le médecin au sujet d’un médicament en particulier.
  • Suivre un régime alimentaire approprié. Il est recommandé de réduire la caféine, les gaz et les maivaises graisses ; boire beaucoup de liquides et d’aliments riches en calcium, vitamines et fer.
  • Se reposer aussi longtemps que nécessaire
  • Éviter les grands efforts, surtout en fin de grossesse
  • Effectuer les contrôles médicaux réguliers

Le fait de ne pas respecter les recommandations du médecin ou de ne pas adapter sa routine quotidienne à la grossesse peut entraîner des complications susceptibles de causer des malformations fœtales ou d’autres risques pour le fœtus et la mère porteuse.

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
Adapté au français par:
 Marie Tusseau
Marie Tusseau
Babygest Staff
Directrice éditoriale de la revue Babygest en français et en anglais. En savoir plus sur Marie Tusseau

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.