Stérilité ou Infertilité: savoir faire la différence

Par (embryologiste), (gynécologue) et (babygest staff).
Dernière actualisation: 05/07/2019

Les termes infertilité et stérilité signifient qu'un couple ne peut mener une grossess à terme. En d'autres termes, le couple ne peut pas avoir d'enfant de manière naturelle. Mais alors, ces deux termes veulent-ils dirent la même chose ou parle-t-on de concepts différents ?

Selon l'Organisation Mondiale de la santé (OMS), stérilité et infertilité n'ont pas exactement la même définition, bien qu'ils soient utilisés comme synonymes lorsque l'on parle de fertilité. Nous allons donc clarifier la confusion entre les deux termes dans cet article.

Stérilité et infertilité, deux termes différents

Les mots stérilité et infertilité ne signifient pas la même chose, car il s'agit de deux concepts différents. Dire d'une personne qu'elle est stérile ou infertile n'est pas la même chose.

La stérilité fait référence à l'incapacité d'avoir une descendance en raison de problèmes de fécondation, c'est-à-dire de l'impossibilité pour l'ovule et le sperme de se réunir pour donner naissance à l'embryon.

L'infertilité, en revanche, indique l'incapacité à mener une grossesse à terme, c'est-à-dire l'absence de naissance bien que la conception ait eu lieu.

Il convient de souligner que, dans les deux cas (stérilité et infertilité), la grossesse n'est pas menée à terme. Cependant, l'infertilité s'en rapproche un peu plus. Dans les cas de stérilité, il n'y a même pas de fécondation ; tandis que dans les cas d'infertilité, il y a une création d'embryon et il peut même y avoir un développement embryonnaire précoce, mais la naissance n'a pas lieu.

Cependant, les deux concepts sont souvent mélangés, car on parle souvent de la difficulté qu'a un couple à parvenir à une gestation.

La stérilité

La stérilité peut survenir pour différentes raisons qui ont un effet sur les hommes et/ou les femmes. Outre les facteurs de stérilité masculine et/ou féminine, il existe d'autres aspects pouvant faire obstacle à une grossesse. Dans ce cas, l'on parle de stérilité d'origine inconnue.

Les causes de stérilité chez la femme

Dans 30 % des cas, les problèmes liés à la grossesse sont dus à des problèmes chez la femme. Les facteurs de stérilité les plus communs chez les femmes sont :

Des troubles de la fonction ovarienne.
ils sont généralement dus à une défaillance du système endocrinien. Il peut s'agir d'une production excessive ou insuffisante de certaines hormones régulant la fonction reproductive. Cela peut provoquer chez la femme une anovulation, une insuffisance ovarienne, une ménopause précoce, etc. En outre, le facteur ovarien fait également référence à la mauvaise qualité des ovules.
Une altération des trompes de Fallope
qui entrave la rencontre entre l'ovule et le spermatozoïde.
Le facteur du col de l'utérus
soit par des altérations fonctionnelles ou anatomiques du canal cervical qui empêchent l'entrée des spermatozoïdes. Cela se produit lors de l'apparition de polypes, en cas d'endométriose ou à la suite d'une intervention chirurgicale.
Le facteur utérin
par la présence de fibromes ou de malformations, ainsi que d'altérations de l'endomètre qui peuvent causer des problèmes pour l'union des gamètes. En outre, ce type de facteurs favorise les fausses couches.

Ces anomalies peuvent également être une cause de stérilité et, par conséquent, empêcher une grossesse d'arriver à son terme. Chacun des facteurs ci-dessus est essentiel à la grossesse d'une femme.

Les causes de stérilité chez l'homme

Les facteurs suivants sont généralement en cause dans les cas de stérilité chez l'homme :

Le facteur endocrinien ou prétesticulaire
des altérations liées à la libération d'hormones impliquées dans la production de spermatozoïdes.
Le facteur testiculaire
traumatisme, hydrocèle, varicocèle, cryptorchidie...
Le facteur post-testiculaire
impuissance sexuelle, éjaculation rétrograde, obstruction des canaux spermatiques, infections, etc. Ces altérations rendent difficile l'évacuation des spermatozoïdes, même si leur production n'est pas altérée.
Le facteur spermatique
il s'agit de la cause la plus fréquente de stérilité chez l'homme. Le nombre de spermatozoïdes, une faible motilité ou des anomalies dans la structure des spermatozoïdes sont autant de facteurs qui peuvent rendre une grossesse difficile.

Tous ces facteurs peuvent également être la cause de la stérilité chez l'homme, comme nous l'avons vu avec les causes de la stérilité chez la femme.

L'infertilité

En cas d'infertilité au sein d'un couple, la rencontre entre l'ovule et le spermatozoïde a lieu et l'embryon se forme. Toutefois, le résultat final ne sera pas la naissance d'un bébé.

Par conséquent, bien qu'il y ait eu fécondation, de nombreux facteurs peuvent venir altérer la bonne évolution de la grossesse. Les facteurs suivants peuvent empêcher une grossesse d'être menée à terme :

  • Échec de l'implantation : l'embryon se forme mais ne parvient pas à s'implanter dans l'endomètre maternel.
  • Fausse couche : la grossesse s'arrête à un moment donné du développement du fœtus
  • Grossesse extra-utérine : l'embryon s'implante mais en dehors de la cavité utérine, empêchant un développement normal.

Tous ces troubles surviennent pour différentes raisons : troubles immunitaires, altérations génétiques, infections, anomalies utérines, etc.

La PMA, comme tout traitement médical, exige que vous fassiez confiance au professionnalisme des médecins et de la clinique que vous avez choisis. Évidemment, tous ne sont pas identiques. Le Rapport sur la fertilité sélectionne les cliniques les plus avantageuses pour vous selon nos critères de qualité rigoureux. De plus, le système effectue une comparaison des prix et des conditions offertes par les différentes cliniques afin de faciliter votre prise de décision.

Des solutions pour la stérilité et infertilité

Lorsqu'un couple a des relations sexuelles régulières depuis plus d'un an et ne parvient pas à une grossesse, il est temps de consulter un spécialiste. Il examine alors l'homme et la femme afin de déterminer l'origine du problème.

La PMA peut être une solution à des problèmes de stérilité ou d'infertilité. De nos jours, l'insémination artificielle ou la fécondation in vitro permettent une gestation chez les personnes qui souffrent d'un problème de fertilité.

En cas de graves problèmes de fertilité et d'impossibilité d'utiliser les gamètes du couple (ovules et spermatozoïdes), il faudra avoir recours à des donneurs d'ovules et/ou de sperme. Soulignons que ce type de traitement a un coût plus élevé que ceux utilisant les ovules de la femme. Néanmoins, les taux de réussite sont élevés car les donneurs d'ovules et de sperme sont des personnes jeunes et en bonne santé.

Vos questions fréquentes

Quelle est la différence entre stérilité primaire et secondaire ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

On parle de stérilité primaire lorsqu'un couple n'a jamais obtenu de grossesse et de stérilité secondaire lorsque, après avoir déjà eu un enfant, le couple ne parvient pas à obtenir une deuxième grossesse.

Il en va de même pour l'infertilité. L'infertilité primaire signifie que la première grossesse est infructueuse, tandis que l'infertilité secondaire signifie qu'après la naissance d'un premier enfant, la grossesse de la seconde se termine par une fausse couche ou toute autre anomalie qui empêche le développement jusqu'à la naissance.

L'absence d'utérus est-il un problème lié à la stérilité ou à l'infertilité ?

Par Marta Barranquero Gómez (embryologiste).

L'absence d'utérus est une cause aussi bien de stérilité que d'infertilité. Tout d'abord, il s'agit d'un problème de stérilité puisque sans utérus, il n'y a pas de fécondation naturelle.

Mais c'est aussi un problème d'infertilité car, même si la fécondation in vitro a lieu, c'est-à-dire en laboratoire, l'embryon créé ne pourrait pourrait se développer faute d'utérus.

Qu'est-ce que la stérilité idiopathique ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Le terme stérilité idiopathique désigne l'apparition de problèmes de fertilité de cause inconnue. Malgré les tests et analyses effectués sur le couple, il n'est pas possible de déterminer la cause exacte de l'absence de fécondation de l'ovule.

La chimiothérapie peut-elle être une cause de stérilité ou d'infertilité ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

La chimiothérapie peut être une cause de stérilité car elle touche les ovules et les spermatozoïdes. Par conséquent, si ce traitement oncologique empêche le développement et la maturation des gamètes, la fécondation ne peut avoir lieu et, par conséquent, nous sommes confrontés à un cas de stérilité.

La stérilité est-elle héréditaire ?

Par Andrea Rodrigo (embryologiste).

Certaines situations de stérilité et d'infertilité peuvent avoir pour origine une altération génétique, il est donc possible qu'elle soit héréditaire. Il se peut également que, même si une altération génétique définie n'est pas héréditaire, le fait qu'un parent ait eu des problèmes de fertilité peut être un facteur de risque pour être stérile. Il est possible que la prédisposition de l'enfant à souffrir de stérilité ou d'infertilité soit accrue même si la cause n'est pas directement une altération génétique spécifique.

En tout état de cause, la conception dépendra de chaque situation et de la cause du problème.

La rédaction vous recommande

Il peut y avoir plusieurs raisons à l'impossibilité de mener une grossesse à terme, mais des solutions existent pour les patients dans cette situation. Pour plus d'informations à ce sujet, nous vous invitons à lire l'article suivant : Stérilité et incapacité de mener une grossesse à terme. La femme doit se soumettre à divers examens visant à déterminer si elle est stérile. Pour plus d'informations sur ce traitement, nous vous recommandons de consulter l'article suivant : En quoi consistent les examens du bilan de fertilité chez la femme

Notre équipe réalise un effort éditorial important, en partageant cet article, vous nous aidez et nous motivez à continuer notre travail.

Bibliographie

Auteurs et collaborateurs

 Andrea Rodrigo
Andrea Rodrigo
Embryologiste
Diplômée en Biotechnologie par l'Universidad Politécnica de Valencia (UPV) d'un Master Universitaire en Biotechnologie de la Procréation Médicalement Assistée, par l'Université de Valencia en collaboration avec l'Instituto Valenciano de Infertilidad (IVI). Diplômée comme Expert en Génétique Médicale. En savoir plus sur Andrea Rodrigo
Dr. Joel G. Brasch
Dr. Joel G. Brasch
Gynécologue
Le Dr Joel Brasch est le directeur médical de Chicago IVF. Il est certifié par l'American Board of Obstetrics and Gynecology, et possède plus de 25 ans d'expérience directe dans le traitement de la fertilité et les soins de la reproduction. Il est également directeur de la Division d'endocrinologie de la reproduction et de l'infertilité au Mount Sinai Medical Center. En savoir plus sur Dr. Joel G. Brasch
Adapté au français par:
 Manon Boisbouvier
Manon Boisbouvier
Babygest Staff
Rédactrice et traductrice pour l'édition française de Babygest.. En savoir plus sur Manon Boisbouvier

Toutes les nouveautés sur la procréation médicalement assistée sur nos réseaux.