La gestation pour autrui au Canada est disponible pour tous sans discrimination, quels que soient leur condition sexuelle, leur état civil et leur nationalité.

De plus, à l’instar des États-Unis, la filiation s’établit par sentence judiciaire. Malheureusement, cette sentence n’est pas reconnue comme valide en France.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    82
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.