Le Mexique a été pendant de nombreuses années une destination très prisée des parents intentionnels.

Cependant, la dernière réforme datant de décembre 2015 a fermé les portes de la gestation pour autrui aux étrangers.

Cela a engendré une importante insécurité juridique pour les parents intentionnels qui avaient initié un processus de gestation pour autrui dans ce pays.

Le flux de parents intentionnels s’est redirigé vers les États-Unis, destination qui s’est popularisée au détriment du Mexique.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    77
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.