Étant donné que l’ouverture de la GPA aux patients étrangers a été adoptée en 2014 par le gouvernement grec, il n’y a encore que peu d’exemples d’enfants français nés en Grèce grâce à une mère porteuse.

Cependant, le fait qu’il s’agisse, comme la France, d’un pays de l’Union européenne (UE) suppose un avantage important pour les citoyens français, en particulier en matière de garanties sanitaires.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    70
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.