Marchandisation du corps féminin «loué» par autrui

Dernière actualisation: 25/04/2017

Les détracteurs de la gestation pour autrui soulignent la marchandisation du corps de la mère porteuse comme un argument à l’encontre de cette pratique, étant donné que celle-ci risque d’être considérée comme une machine de production.

Cliquez ici pour lire l'article complet: ( 85).
Par (embryologiste) et (directrice de babygest).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d'intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.