Les restrictions imposées aux parents d’intention pour réaliser une GPA aux Pays-Bas sont assez contraignantes.

D’une part, il ne peut s’agir que d’un couple hétérosexuel dont chacun des membres apporte ses gamètes. Ainsi, le bébé sera l’enfant biologique de ses parents d’intention.

D’autre part, les parents doivent être de nationalité néerlandaise et résider aux Pays-Bas, de même que la mère porteuse.

Ils doivent enfin jouir d’un casier judiciaire vierge, afin de ne pas rencontrer de difficultés lors de la procédure d’adoption postérieure.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    67
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.