Le Portugal considère le recours à une mère porteuse comme une pratique exceptionnelle, réservée aux cas d’absence ou de dysfonctionnement de l’utérus. Le diagnostic d’infertilité devra être confirmé dans un centre de PMA agréé par el Ministère de la Santé portugais.

La technique de la gestation pour autrui est réservée aux couples hétérosexuels et aux couples homosexuels féminins, mariés ou vivant maritalement. Les couples homosexuels masculins, les hommes seuls et les femmes seules ne peuvent pas en bénéficier.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    195
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.