Interdiction de rémunérer la mère porteuse au Portugal

La GPA au Portugal doit être totalement altruiste, c’est-à-dire que la mère porteuse ne peut recevoir aucune rémunération pour le service qu’elle rend au couple. Elle ne doit pas non plus accepter de dons ni se trouver dans une situation de dépendance économique par rapport aux futurs parents.

Bien entendu, elle sera remboursée par les parents d’intention des frais médicaux occasionnés par la grossesse et de ses déplacements dans le cadre du traitement de PMA, de la gestation et de l’accouchement.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    194
Les cookies nous permettent de vous offrir des publicités personnalisées et de recueillir des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre politique de cookies.