Les frais juridiques les plus conséquents dans le cadre d’une gestation pour autrui sont les honoraires des avocats dans le pays où se réalise la GPA, ceux des conseillers juridiques engagés en France (si l’on souhaite bénéficier d’une assistance légale sur place), les démarches administratives pour l’inscription du bébé à l’état civil et les papiers pour pouvoir revenir chez soi. Il est fondamental d’être complètement en règle pour éviter des problèmes ultérieurs.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    91
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.