La cause la plus fréquente des adhérences du syndrome d’Asherman est le dommage endométrial causé par un curetage. D’autres interventions chirurgicales sont susceptibles d’affecter l’endomètre comme, par exemple, l’hystéroscopie opératoire pour éliminer un léiomyome utérin.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    51
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.