Les adhérences intra-utérines causées par le syndrome d’Asherman ne peuvent être éliminées que par chirurgie. Pour éviter que ces synéchies utérines réapparaissent, il faudra suivre les traitements postopératoires suivants :

  • Suppléments d’œstrogènes pour contribuer à la guérison de l’utérus
  • Insertion d’une sonde intra-utérine ou ballonnet intra-utérin pour éviter que les parois de l’utérus ne se retrouvent en contact et adhèrent de nouveau
Cliquez ici pour lire l'article complet :    51
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.