D’un point de vue technique, les procédures de gestation pour autrui traditionnelle sont moins complexes que les procédures de gestation pour autrui complète. La mère porteuse va être la mère génétique de l’enfant et le sperme pourra être fourni soit par le père d’intention, soit par un donneur.

La technique employée de façon habituelle est l’insémination artificielle en raison de sa plus grande simplicité technique et de son moindre coût. Une FIV est possible en cas de GPA traditionnelle. Dans ce cas, on prélève les ovocytes de la mère porteuse avant de les féconder en laboratoire et de transférer l’embryon obtenu dans son utérus. Cependant, c’est une situation atypique. L’insémination reste la technique préférée en cas de GPA traditionnelle.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    52
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.