La gestation pour autrui peut se faire par insémination artificielle ou par fécondation in vitro.

Dans le cas d’une GPA traditionnelle, une insémination artificielle est en généralement suffisante. Dans ce cas, une insémination est pratiquée à la mère porteuse pour que les spermatozoïdes arrivent à l’ovule et le fécondent. Selon cette modalité, la mère porteuse est aussi la mère biologique du bébé, raison pour laquelle il existe un lien génétique.

Au contraire, dans le cas de la GPA complète ou totale, la technique de la FIV est obligatoire car les ovocytes, de même que les spermatozoïdes, proviennent des parents d’intention ou de donneurs de gamètes. Les embryons sont obtenus en laboratoire par fécondation in vitro. La mère porteuse n’assume que la partie de la grossesse, elle ne fournit pas ses ovules et n’est donc pas la mère génétique de l’enfant.

Cliquez ici pour lire l'article complet :    52
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies propres et de tiers pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur les cookies.